L’histoire du café : Chronologie

Marion Dutille

Le pétrole est l’une des substances les plus précieuses de la planète. Dans certains milieux, il est même appelé “or noir”. Cependant, ce n’est pas le seul fluide à porter ce titre. Avant la découverte et l’évaluation du pétrole, c’est le café qui portait ce titre. Aujourd’hui encore, le café reste l’un des objets les plus précieux au monde. En fait, le café est le deuxième objet commercial le plus précieux sur le marché mondial. Selon les chercheurs, chaque jour, plus de 2 milliards de tasses de café sont consommées, ce qui en fait la boisson la plus consommée au monde. En lisant cet article, vous avez probablement une tasse de café à la main ou sur votre table. Au moment où j’écris ces lignes, j’ai également une tasse à portée de main. Mais comment cette boisson est-elle devenue si populaire, non seulement dans une partie du monde, mais dans presque tous les coins de la planète ? Des îles tropicales lointaines aux centres commerciaux, cette boisson a été aimée, détestée, crainte, interdite et saluée. Rejoignez-nous pour un voyage dans le temps et découvrez la riche histoire du café. Nous nous pencherons sur sa découverte, son utilisation précoce, et nous obtiendrons plus d’informations sur l’histoire tumultueuse, intéressante et captivante de cette boisson merveilleuse.

Les débuts du café

Qui a été la première personne de l’histoire à découvrir le café ? Eh bien, selon les recherches et les historiens, la première personne chanceuse a été un homme nommé Kaldi qui vivait en Éthiopie. On peut donc affirmer que l’Éthiopie est le lieu de naissance du café. Comment ce modeste berger a-t-il découvert ce majestueux breuvage des rois ? Eh bien, Kaldi a vécu sur les hauts plateaux du centre de l’Éthiopie vers le VIe siècle de notre ère. Selon la tradition transmise, il observait que ses chèvres, normalement placides, gagnaient beaucoup d’énergie après avoir consommé le fruit rouge, semblable à une cerise, d’une certaine plante. En fait, elles devenaient si actives qu’elles ne se retiraient pas pour la nuit. Il a essayé le fruit lui-même et a ressenti le même effet. Dans son excitation, il a montré le fruit à un moine local qui l’a utilisé pour rester éveillé même pendant les longues prières du soir. L’abbé a donné la boisson aux membres du monastère et la nouvelle de ce fruit énergétique s’est rapidement répandue dans le nord-est de l’Afrique et en Arabie.

La péninsule arabique

Les Arabes ont rapidement compris l’importance de ce fruit et les premiers caféiers répertoriés ont été cultivés dans la péninsule arabique en 1100. Le café y est rapidement devenu un aliment de base, et les gens l’appelaient gahwah. Ce nom est tout à fait révélateur de l’importance nouvelle du café, puisqu’il désignait autrefois le vin, et finalement, pour les Européens, il a été traduit par le “vin de l’Islam”. Le premier café du monde, le “Kiva Han”, a ouvert ses portes à Constantinople en 1475.

Cependant, malgré son grand attrait, des problèmes ont commencé à se poser (jeu de mots) pour cette boisson. En 1511, un peu plus d’un demi-siècle après que les cafés soient devenus super-populaires dans la ville sainte de La Mecque, le gouverneur de l’époque, Khayr Beymakes, a rendu cette boisson illégale. Pourquoi ? Parce que les cafés sont des lieux de discussions et de débats sociaux. Il craignait que la consommation de café ne fomente la dissension et la rébellion dans sa ville, et il aimait son pouvoir. Pour faire respecter l’interdiction, il ordonne que tous les cafés de son royaume soient interdits : même jusqu’à Constantinople. Les amateurs de café de tout le royaume prennent cela comme un affront, et ce qu’il craignait se réalise : des émeutes et des troubles dans sa ville ! Malheureusement pour lui, ces émeutes ne se terminent pas seulement dans sa région, mais se propagent partout ! Quand les choses sont devenues vraiment dangereuses, le sultan du Caire s’en mêle. Il proclame que le gouverneur se trompe et même plus : le café est la boisson sacrée. Cela conduit à l’arrestation et à l’exécution du gouverneur.

Le café en Europe

L'histoire du café : ChronologieDe la péninsule arabique, comment le café est-il arrivé en Europe ? Eh bien, il faut savoir qu’à l’époque, la péninsule arabique était le centre du commerce international. C’est pourquoi les marchands qui vendaient leurs marchandises en Europe emportaient cette boisson avec eux. En 1570, le café est arrivé à Venise. Au début, cette boisson rare n’était accessible qu’aux personnes disposant d’une immense richesse. Son effet en Europe a été, faute de mieux, révolutionnaire.

Probablement en raison de son aspect noir et de son goût amer, contrairement aux boissons sucrées communes aux Européens, les gens regardaient le café avec appréhension. Pour eux, cette boisson était le diable incarné et damnerait le pion à tous ceux qui en buvaient. En fait, le clergé de Venise a interdit cette boisson en 1615. Les choses s’envenimèrent et s’aggravèrent, jusqu’à ce que le pape Clément VIII intervienne, buvant la “boisson de Satan” et décidant qu’elle n’avait rien de mauvais. Certaines graines de café ont même été baptisées ! Avec l’approbation de l’Église, le café est devenu plus populaire que jamais !

Le café a pris d’assaut l’Europe pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la popularité de cette boisson amère offrait aux gens entreprenants une énorme opportunité économique. Ces commerçants européens ont obtenu des ordonnances qui leur ont permis de coloniser des régions qui disposaient de l’environnement indispensable à la culture du café.

Une autre façon dont le café a révolutionné l’Europe a été l’émergence des cafés. Tout comme dans la péninsule arabique, les cafés servaient de lieux de rencontre, de discussion et d’échange de potins. Les cafés sont devenus si populaires pour les nouvelles et les informations qu’aux 17e et 18e siècles, on les appelait des universités à un sou, car on pouvait y obtenir beaucoup d’informations pour le prix d’une tasse de café (un sou). En 1652, le premier café a ouvert ses portes en Angleterre. En 1688, le café Edward Lloyd’s a ouvert et a évolué pour devenir le Lloyd’s, l’une des compagnies d’assurance les plus populaires et les plus renommées.

La culture du café dans le monde

L'histoire du café : ChronologieLes commerçants néerlandais ont trouvé le succès et la richesse en plantant des grains de café. Après de nombreux efforts, les Néerlandais ont finalement obtenu des grains de café dans les 17th siècle. Comme ils avaient beaucoup de colonies, ils ont décidé de planter là où ils pensaient que le café allait pousser. Leurs efforts pour planter en Inde ont été très infructueux, mais ils ont finalement trouvé le succès dans certaines de leurs îles colonisées, en particulier dans la désormais populaire Java.

Les Néerlandais ont révolutionné la consommation et la production de café dans toute l’Europe et ont été les premiers à appeler cette boisson koffie.

Le café en Asie

En 1600, l’Arabie et de nombreux États et provinces musulmans d’Afrique avaient la mainmise sur la culture et le commerce du café dans le monde entier. Pour garantir le maintien du statu quo, l’exportation de grains de café fertiles pouvant être plantés ailleurs était interdite. Tout grain de café exporté était bouilli pour le rendre stérile. Cependant, un Indien d’Asie nommé Baba Budan a trouvé un moyen de contourner ce problème. Il a fait sortir clandestinement des graines de café de la ville de La Mecque en utilisant une méthode simple : attacher la graine à son ventre ! De retour chez lui, il a secrètement cultivé les grains et introduit le café en Inde.

Le café en Amérique

L'histoire du café : ChronologieL’industrie brésilienne du café est aujourd’hui l’une des plus importantes de la planète et a débuté par une affaire illicite. En 1727, un officier des garde-côtes brésiliens en visite à Cayenne, en Guyane française, est tombé amoureux de la femme du gouverneur. En gage de leur amour interdit, elle lui offre un bouquet. À la base du bouquet se trouvaient des plants de café volés. Ceux-ci ont ensuite été emmenés au Brésil pour être cultivés. Ainsi est née l’industrie brésilienne du café qui a régné sur le commerce mondial du café pendant des siècles.

Il est intéressant de noter que les semis secrets sont responsables de plus de 15 millions de caféiers au cours du prochain demi-siècle. Des Caraïbes aux Amériques, ces plants de contrebande ont jeté les bases de l’industrie florissante du café.

Conclusion

Vous pouvez voir l’histoire merveilleuse et troublée de cette belle boisson. La prochaine fois que vous commanderez ou préparerez une tasse de café, réfléchissez au chemin parcouru depuis la découverte d’un modeste éleveur de chèvres jusqu’à une industrie de plusieurs milliards de dollars.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.